La reprise d’entreprise, pourquoi pas ?

Vous souhaitez entreprendre, diriger une entreprise mais… commencer votre projet de zéro vous semble irréalisable. Pourquoi ne pas songer à la reprise d’entreprise ?

La reprise d’entreprise versus la création d’entreprise

 

En général, lorsque l’on parle d’entrepreneuriat, la plupart de nos interlocuteurs pensent immédiatement à la création d’entreprise. Cependant, l’entrepreneuriat existe aussi dans le cadre d’une reprise d’entreprise. Cerfrance Gironde vous parle aujourd’hui des avantages et des inconvénients de la reprise comparée à la création d’entreprise.

 

 1. Les avantages

 

La reprise d’entreprise permet de devenir entrepreneur plus rapidement que lors d’un projet nécessitant la création d’une structure juridique nouvelle. En effet, l’entreprise existant déjà, toute l’organisation et le fonctionnement de celle-ci, n’est pas à construire de A à Z. Le matériel, les locaux et le personnel sont déjà présents au sein de l’entreprise pour veiller au bon déroulement des activités de l’entité.

L’entrepreneur peut ainsi s’appuyer sur la connaissance de la structure par le personnel, de même que sur les bilans comptables et les comptes de résultats des années précédentes, pour mettre en place la future stratégie de l’entreprise. Cela est un avantage de taille par rapport à la création d’entreprise, qui demande à l’entrepreneur d’être capable d’évaluer son offre en fonction du marché et d’en dégager des prévisions financières « réalistes » pour juger de la viabilité de son projet.

Hors, selon les projets, tous les entrepreneurs ne sont pas en mesure d’avoir une vision à moyen et long terme des résultats de leur projet. La reprise d’entreprise permet donc d’assurer une certaine visibilité à l’entrepreneur dans la mesure où il utilise les compétences de l’entreprise pour développer son projet.

Le projet peut se faire de diverses manières :

Développer les activités de l’entreprise en innovant par rapport au propriétaire ou au gérant précédant
Gérer l’entreprise dans la continuité de la stratégie mise en place par l’ancienne direction tout en planifiant de mettre au point sa propre stratégie et/ou son propre projet à court, moyen ou long terme
Développer le projet entrepreneurial du dirigeant en utilisant les ressources humaines, matérielles, immatérielles et financière de l’entreprise.
La reprise d’entreprise semble donc être un levier pour mener à bien un projet entrepreneurial, que ce soit en dirigeant les activités existantes ou en créant son activité sur la base des moyens tangibles et intangibles disponibles. Par ailleurs, il faut savoir que les établissements bancaires et financiers sont plus enclins à octroyer des prêts si l’entrepreneur dispose de documents comptables pour prouver la viabilité de son projet de reprise. Etant donné que beaucoup d’entreprises nouvellement créées ne franchissent pas le cap des 3 ans d’existence, la reprise peut s’avérer la solution pour beaucoup de projets entrepreneuriaux, tels que ceux du digital et des nouvelles technologies. De plus, pour franchir cette étape importante, nos conseillers et nos experts-comptables sont à votre disposition pour vous accompagner dans la réussite de vos projets.

 

2. Les inconvénients

 

Et comme dans la vie, il faut souvent nuancer les choses… parlons à présent des inconvénients. Certes, reprendre une entreprise comporte des avantages mais son coût est généralement plus élevé que l’acte de création d’une entreprise. Des ressources étant disponibles, il faut pouvoir les payer pour en être propriétaire. Néanmoins, vous savez sûrement que les entreprises ayant une bonne santé financière intéressent énormément les repreneurs, notamment dans des secteurs d’activités à forte croissance économique.

Il est donc nécessaire à l’entrepreneur de détenir un capital personnel en adéquation avec ses ambitions d’achat d’entreprise (ou de revoir ses ambitions à la baisse). Car, même si les financeurs acceptent plus facilement de prêter de l’argent dans le cadre de reprises d’entreprises solvables, ils ne financent les projets qu’à hauteur maximum de 30%, la majeure partie du temps. Pour d’autres solutions de financement de votre projet, nous vous invitons à lire notre article Les nouveaux moyens de financement pour les entreprises.

Ensuite, il est important de rappeler que lorsque l’on crée son entreprise, il est plus simple de bâtir son rôle de dirigeant car l’entrepreneur se construit en même temps que son entreprise. Dans le cas de la reprise, cela peut s’avérer dangereux car l’entreprise a besoin pour sa pérennité d’un entrepreneur qui ait déjà acquis une expérience de terrain dans cette fonction et qui détient les savoir-faire nécessaires à ce poste. Cela est encore plus vrai si l’on aborde le management des ressources humaines. Les salariés dans l’entreprise ne seront peut-être pas unanimement satisfaits du rachat de leur entreprise et/ou du nouveau dirigeant. Dans des situations nouvelles, l’être humain se sent en danger et dans l’univers de l’entreprise cela passe par une résistance au changement qui peut prendre plusieurs formes.

Il revient donc à l’entrepreneur d’être un fin stratège de même qu’un bon communicant et manager, que ce soit en création ou en reprise d’entreprise. Pour acquérir les connaissances et compétences essentielles à la carrière professionnelle des dirigeants et chefs d’entreprises, Cerfrance Gironde propose des thématiques de formations variées.
Cerfrance Gironde

Camille CotonnecLa reprise d’entreprise, pourquoi pas ?